1987 / 1993

1987

Le premier Symposium international des Bénédictines a eu lieu à la Maison Mère des Bénédictines de Tutzing à Rome en octobre 1987 avec 40 déléguées des sœurs et des moniales bénédictines. Il existe une grande diversité de communautés de Bénédictines, pas seulement en termes de différences culturelles. En plus, par suite de facteurs historiques et canoniques, leur mode de vie s’est développé dans des directions différentes, chacune avec un accent différent, devenant des communautés soit de moniales soit de sœurs. Il n’y a pas de gouvernement central pour elles toutes. Chacune est autonome. Toutefois comme le réseau autour de notre globe s’est resserré de plus en plus, les Bénédictines en sont arrivées à la conclusion qu’il faut trouver de nouvelles manières de collaborer. Il s’en est suivi un processus, grâce au courage et à l’assurance de nombreuses femmes individuellement. Chacune, avec le soutien de l’Abbé Primat de son époque, savait que si nous acceptons de relever le défi avec l’enrichissement inhérent à une vraie rencontre l’une avec l’autre, le Royaume de Dieu gagnerait du terrain parmi nous. Tel est le chemin que les Bénédictines en 1987 ont choisi.

1993

Le 2nd Symposium international a eu lieu du 14 au 23 septembre, c’était pour la première fois une rencontre de femmes à S. Anselmo, Rome. Le thème en était l’inculturation de la profession monastique. Chacune des interventions, qui portait sur les vœux monastiques et les conseils évangéliques, était accompagnée de deux réactions : par exemple la conférence sur la pauvreté, donnée par une sœur du Brésil, a été accompagnée d’une réponse de l’Allemagne et d’une autre d’Afrique du Sud, et la conférence sur l’obéissance par une Allemande a été accompagnée par des réponses des USA et de Corée. Grâce à cette manière de partager, la perspective s’élargit, rendant possible une compréhension en profondeur. Dieu nous enseignait par la réalité que nous vivions. Ainsi que l’Américaine Joan Chittister OSB le dit en conclusion : « Rien de ce que nous faisons ne peut changer le passé, mais tout ce que nous faisons peut changer l’avenir. » Dieu nous mène vers l’avenir et ensemble nous nous dirigeons vers cet avenir.

Référence : Maire Hickey OSB / Johanna Domek OSB (Editeurs), Frauen in Bewegung. Vertiefung des monastischen Lebens und Glaubens. Vier-Türme-Verlag, Münsterschwarzach 1995, ISBN 3-87868-519-X Une publication en anglais des conférences est disponible ………………..

Visit à Subiaco

Participants de L’ USA

 delegées africaines